> Théâtre 13 / Seine Théâtre

LES PEINTRES AU CHARBON

Texte Lee Hall
Mise en scène Marc Delva

2h15 sans entracte - conseillé à partir de 12 ans

25 avril 2017 > 28 mai 2017

du mardi au samedi à 20h - le dimanche à 16h

1g0a0580web 1g0a0707web 1g0a0655web 1g0a0674web 1g0a0719web

Chronique humaniste et fraternelle

Inspiré de faits réels et écrit par le scénariste du film Billy Elliott, Les Peintres au charbon relate l’histoire d’un groupe de mineurs qui se retrouve en 1934, malgré lui, à suivre des cours d’histoire de l’art. Ils rencontrent Robert Lyon, qui va très vite abandonner sa méthode d’enseignement théorique pour passer à la pratique avec eux. Développant ainsi leur propre mouvement, ces «Peintres au charbon» vont peindre leur environnement, leur quotidien, leur vie, tout en se construisant en parallèle une culture artistique et un sens critique qui leur permettra d’acquérir un nouveau regard sur leur société.


Un groupe de mineurs se pense aux antipodes du monde des arts et se découvre peu à peu un appétit pictural insatiable. Ils sont tiraillés entre leur nouvelle découverte et leur conviction qu’ils appartiennent à un monde imperméable à l’art. Et pourtant, en se plongeant dans leur peinture, ces mineurs apprendront à expliquer ce qu’ils font, et à travers cela à définir leur place dans cette société. Ils découvriront que la peinture leur permet de représenter autre chose que leur propre existence. Ils comprendront que l’art est un moyen de dire sans mot, sans notion, quelque chose d’universel.

Le tour de force de cette pièce se situe donc dans son double impact : elle tient un discours sur l’art, et en même temps, elle agit conformément à ce discours. Elle met en acte et rend réel, par son accessibilité, par son humour, par le style de l’écriture et par le choix des personnages, cette idée que l’art est, et reste universel.

Les questions politiques contemporaines de la pièce sont l’occasion d’ouvrir le propos, pour aller vers une question plus large, plus politique encore, de la place et du rôle de chacun dans la société actuelle, et ce par le prisme de l’art.