> Le théâtre

TRAVAUX À JARDIN - PROJET

Daviel-140409-pers extention ext-bd Daviel-140409-pers extention int-bd Coupe Rdc

Des travaux nécessaires, sans toucher à l'âme du lieu

Suivre les travaux en images


Le Théâtre 13 / Jardin était à l’origine la salle de spectacle d’une MJC qui occupait l’ensemble du bâtiment situé au 24 rue Daviel et construit dans les années 60.
C’est un bâtiment assez remarquable de cette période surtout d’un point de vue architectural. Il s’est  globalement très bien conservé – 50 ans tout de même au compteur ! - et la salle de représentation offre un rapport entre les spectateurs et les artistes assez exceptionnel.

Dans les années 80, la ville a décidé de transformer la salle de la MJC en théâtre à part entière. C’était le début du projet des théâtres d’arrondissements – un théâtre pour chaque arrondissement. Des lieux comme le Théâtre 14, le Théâtre 15 (devenu le Théâtre Silvia Monfort, puis Le Monfort), le Théâtre Mouffetard (devenu Le Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette) ou le Vingtième Théâtre ont vu le jour. Mais l’aventure n’a pas été poursuivie et les autres arrondissements n’ont pas vu naître « leur » théâtre.
De théâtres d’arrondissements, ces lieux sont devenus des théâtres municipaux.



Le Théâtre 13 était dirigé par la directrice du Centre d’animation, secondée pour la programmation par un(e) conseiller(e) artistique. Patrick Gufflet, Jean-Luc Jeneer, Jacques Baillon ou encore Saskia Cohen Tanugi ont fait partie de ces personnalités.

Centre et théâtre étaient gérés comme une seule entité, mais avec finalement des différences importantes dans le mode de fonctionnement. Des petits détails qui pouvaient rendre la cohabitation des activités de plus en plus difficile.
Quelle convention collective faut-il appliquer : celle de l’animation socio-culturelle ou celle du spectacle vivant ? Un centre d’animation ne peut obtenir de licence d’entrepreneur de spectacles, pourtant impérative pour exercer ce métier. A cela s’ajoutait des incompatibilités entre les activités : les cours du soir de karaté ou de danse africaine n’étaient pas toujours appréciés des amateurs de tragédie grecque…
Lorsque le centre était fermé, il manquait une sortie de secours pour les spectateurs du théâtre…

En 2000, la ville dote le Théâtre 13 d’une direction distincte du centre d’animation – Colette Nucci est nommée directrice, mais toujours salariée par la même association.
Il aura fallu créer une nouvelle adresse (le 103A boulevard Auguste Blanqui), pour être considéré comme établissement secondaire par rapport au centre, obtenir ainsi notre propre code d’activité et pouvoir appliquer enfin la bonne convention collective et avoir notre fameuse licence d’entrepreneur de spectacle.
Depuis, ce sont deux associations distinctes qui gèrent le centre et le théâtre.

Jamais rénové depuis sa construction, le bâtiment actuel est donc le résultat de cette histoire et les travaux à venir vont permettre de mieux l’adapter à son activité actuelle et le rendre plus agréable et plus accessible. Ce sont des travaux que nous avons demandés de depuis longtemps et nous sommes très heureux qu’ils aient lieu enfin :
-    séparation physique entre le centre et le théâtre
-    création de sortie de secours supplémentaires
-    isolation phonique entre le centre et le théâtre
-    séparation des fluides (électricité, eau…)
-    remplacement de la centrale de traitement d’air
-    nouvelle signalétique
-    accessibilité pour les personnes à mobilité réduite
-    mise au normes de sécurité et environnementales
-    probable agrandissement de hall (sans création de cafétéria malheureusement)

La ligne architecturale du bâtiment sera conservée, avec notamment le travail particulier sur la lumière naturelle.

Ces travaux s’inscriront dans une rénovation complète de la cité immobilière qui nous accueille.
Les travaux sont menés par l’Agence CA / PANNETIERARCHITECTES. Ils débuteront en août 2014 pour se terminer en janvier 2017 soit plus de deux ans.

Ce sont donc plus de deux saisons complètes où l’ensemble de nos spectacles auront lieu au Théâtre 13 / Seine.

Cette nouvelle configuration risque de modifier un peu les habitudes de nombreux spectateurs fidèles du Théâtre 13 / Jardin – mais nous sommes confiants sur leur capacité au changement !