> Théâtre 13 / Seine Sortie de résidence - Lectures

JE VAIS TE PRODUIRE

Texte Pierre Benqué
mise en lecture Patrick Guinzio Doué

1h15 sans entracte

25 février 2016

Jeudi 25 février 2016 à 16h (entrée libre)

Document5

Sortie de résidence

Pierre est un producteur de cinéma dont la boîte est en redressement judiciaire. Suite à une soirée de court métrage, il rencontre Xavier, un jeune débutant dont le film lui a plu. Comme il est de tradition dans le métier, Pierre invite Xavier à lui exposer ses prochains projets. Rendez-vous est pris chez Pierre pour le lendemain. Ce premier rendez-vous avec un producteur est un événement inédit, et Xavier compte tout mettre en œuvre pour éblouir Pierre, quitte à exploiter toutes sortes de fantaisies…


Comédie de société inspirée de mon parcours de débutant dans le cinéma, la pièce en projet est un récit coloré, drôle et grinçant de la relation entre un cinéaste débutant et  un producteur en quête d’idées neuves.
C’est une projection imaginaire et sans prétentions. Bien sûr, il y a des expériences vécues. Mais la construction de ce duo intergénérationnel s’inspire surtout de clichées connotés, d’obsessions et de fantaisies, ce qui en fait finalement une histoire imaginaire, totalement réinventée.

Un parcours initiatique pour chaque personnage. Le contact fera évoluer chacun vers des sentiments nouveaux, et provoquer une redécouverte de soi à travers l’autre. La collaboration entre un réalisateur et un producteur naît souvent des confessions les plus intimes. Chacun traverse la confession en éprouvant divers sentiments tels que l’admiration pour l’autre, la méfiance envers l’autre, le mépris de l’autre.  La pièce raconte une amitié, avec toutes ces contradictions, parce que les personnages passeront par diverses émotions : la curiosité, la surprise, le rire, la crainte, la peur. Le témoignage d’une confiance en l’autre. La nudité de l’esprit. C’est une roue émotionnelle sans cesse en rotation.  Une histoire profondément humaine.

Le texte pourrait être le prétexte d’un film, mais j’aime mieux l’idée de le transposer au théâtre en exploitant l’aspect direct et instantanée de la scène. La mise en scène simplifie la création, toute la pièce se déroulant dans un seul décor, celui du salon de Pierre. Je m’autorise également le mélange des formes en faisant intervenir une danseuse contemporaine que Xavier a conviée pour illustrer les fantaisies de son esprit créatif. Théâtre et Danse. L’idée de parler du cinéma sans forcément utiliser ses moyens me semble intéressante.

Est-ce qu’en créant cette pièce j’aurai la prétention de montrer l’envers du décor de la production cinéma, mettant en lumière ses facéties, pour ne pas dire ses dogmes ? A vrai dire non. Il s’agit plutôt d’un témoignage amoureux, une passion pour cet art qui est un plaidoyer pour la vie.  Ceux qui se battent pour l’atteindre oublient parfois de vivre.

Patrick Guinzio Doué

Pix
Document2
Coin
  • - Présentation