> Théâtre 13 / Jardin Théâtre

LE MARIAGE DE FIGARO

De Beaumarchais
Mise en scène Ned Grujic

2h sans entracte

8 mars 2005 > 17 avril 2005

Fiagro01 Figaro 02 Figaro03 Figaro04

comédie en musique

Entre fête et mélancolie, au rythme d'une comédie débridée, la compagnie "Les Tréteaux de la Pleine Lune" vous invitent à un mariage populaire teinté de musique slave, et à une folle course au désir dans le crépuscule d'une noblesse décadente.

Notre dernière création Le Barbier de Séville se terminait sur l’image du
comte et de la comtesse Almaviva fardés et perruqués, devenus les automates
d’une boîte à musique.

Dans Le Mariage de Figaro, nous reprendrons cette métaphore de la noblesse
corsetée dans un écrin de superficialité, de convenances, de confort et
d’oisiveté avant son proche déclin.

Sur scène, le comte et la comtesse Almaviva, outrageusement maquillés,
coiffés de perruques spectaculaires et costumés de manière clinquante nous
feront assister aux dernières heures de la noblesse oisive.

Dans cette folle journée où tout se dérobe, Figaro et Suzanne courent après
un mariage encore soumis au pouvoir de leurs maîtres, Suzanne refuse le
droit de cuissage du comte et ce dernier se refuse à la comtesse.

Par l’érotisme du personnage de Chérubin, la chair se révèle à la comtesse
et contribue au déclin du couple-carcan qu’elle forme avec le comte.

Notre Mariage sera traité au rythme d’une course effrénée pour la survie
d’un monde perdu, au cours d’une journée de préparation de noces où Figaro a
convié des musiciens du peuple à jouer des mélodies aux accents slaves. Il
fera ainsi entrer les mœurs populaires dans le château du comte, célébrant
par les danses et les chants un esprit de fête qui marque la naissance d’une
société nouvelle dont Figaro incarne à jamais le symbole.

La musique de Laurent Douel, créée pour le spectacle, tentera de nous faire
voyager, non pas à travers l’époque, mais à travers les émotions des
personnages, leurs peines, leurs joies, entre fête et mélancolie…

 

Avec les comédiens : Ariane Bégoin, Sophie Binot, Eric Chantelauze, Philippe Colin, Jean-Michel Dagory, Cyril Deguillen, Bérangère Jean, Patrice Latronche, Frantz Morel A l’Huissier, Jorge Tomé, Jeanne Vitez,
et les musiciens Andras Vigh, Gaël Roger et Laurent Douel.

Musique Laurent Douel, costumes et mobilier Erig Le Goff, décors Eric Daurat, création lumières Véronique Guidevaux, maquillages et coiffures Solange Beauvineau, perruques Gérard Morel A L'Huissier, régie générale Gilles Milot, assistante mise en scène Sophie Mellier

Production Les Tréteaux de la Pleine Lune
avec le soutien du Conseil Général des Hauts-de-Seine, de l’ADAM
Co-production l’Espace CarpeauxVille de Courbevoie, coréalisation Théâtre 13

 

Pix
Aff-figaro
Coin